Qui sommes-nous ?

Les Cann’elles est un collectif de femmes bruxelloises engagées et désireuses de faire valoir leurs droits en tant que citoyennes. Désireuses également de changer le regard que le monde porte sur elles par la parole mais aussi par des actions concrètes. Ce collectif de femmes a également pour ambition, sur le plus long terme, de permettre aux femmes de s’affirmer dans les sphères qui lui ont été confisquées.

Au sein de notre équipe, nous disposons d’une grande diversité quant au profil de nos bénévoles. Elles sont consultantes, expertes de la communication, scientifiques, politologues, étudiantes ou travailleuses, mamans ou célibataires…

Certaines membres fondatrices sont issues du mouvement B&V,  une initiative artistique consistant à montrer des portraits de diverses femmes, ayant deux dénominateurs communs : Bruxelloise & Voilée (https://bruxelloiseetvoilee.com/2016/03/08/bv/). Pendant plus de 2 ans, des vidéos ont été produites de manière mensuelle afin d’encourager le vivre ensemble en démystifiant ces femmes portant le foulard, trop souvent stigmatisées. L’idée est, à travers les réseaux sociaux, d’aller vers l’autre, et démontrer que nous sommes toutes les mêmes et différentes à la fois. C’est dans l’optique d’aller plus loin qu’une campagne virale (chaque vidéo a dépassé les 4.000 vues) et de ne plus cibler uniquement les femmes portant le foulard, mais bien toutes les femmes issues de la diversité, que le mouvement B&V s’est redéfini et recrée en partie dans ce collectif. En effet, lors de différents dialogues avec des mouvements féministes, il est paru évident que le combat est le même, quelque soit le vêtement de la femme.

C’est donc partant sur un capital de plus de 100.000 vues et 6000 followers que notre collectif commence son projet.

De plus, notre collectif s’insère dans la démarche de la Fabrique d’Expressions, l’Épicerie, située en plein centre-ville, à Molenbeek (www.centrelepicerie.be). Il s’agit d’une initiative ayant pour but de créer un centre éducatif et culturel bottum-up  par les citoyens pour les citoyens. Toute une série d’activités éducatives (formations, ateliers) et culturelles (théâtre, expo photos, projections…) s’y déroulent hebdomadairement, et nous souhaitons apporter un volet féminin en organisant une semaine dédiée aux droits des femmes. En effet, porter cette action dans ce quartier a complètement son sens, vu le public fragilisé qui y vit.